Comment prévenir un cambriolage ?

Avant d’être vous aussi victime d’un cambriolage, réfléchissez plutôt à toutes les astuces pour vous protéger sans dépenser. Plusieurs gestes existent afin de garantir votre sécurité au quotidien. Avant de commencer à lire tous les conseils présents dans cet article, gardez toujours à l’esprit que la très grande majorité des actes de cambriolages sont effectuées durant la journée par des délinquants opportunistes pensant que le logement est inoccupé. Cet article va vous monter comment prévenir du cambriolage.

Maintenez de bonnes relations avec vos voisins

La première clé pour prévenir du cambriolage est de bien vous entendre avec votre voisinage. Cela fait partie d’une astuce peu chère, mais plutôt efficace. De ce fait, vous aurez la possibilité de demander à vos voisins de surveiller votre logement pendant votre absence. Il s’agit d’un échange de bons procédés, car vos voisins surveillent votre habitation lorsque vous n’êtes pas là et vous faites de même quand ils partent en congé. S’ils constatent quelqu’un qui rode autour de la maison, vos voisins peuvent vous avertir rapidement ou bien prévenir les forces de l’ordre. De nombreux cas de cambriolages sont impossibles grâce à l’intervention d’un ou de plusieurs voisins. Ces derniers sont très utiles non seulement pour appeler la police, mais également, ils peuvent sortir pour provoquer la fuite des cambrioleurs. Donc, il n’est forcément pas essentiel de créer un piège contre les voleurs : il suffit d’avoir une bonne relation avec des voisins bienveillants.

L’entraide peut encore aller plus loin si vous faites un échange de clés suivi d’une visite régulière de votre maison. De ce fait, vos voisins peuvent ouvrir votre habitation tous les jours ou tous les deux jours dans le but de simuler votre présence afin de dissuader les voleurs. Ces derniers vont sûrement penser que vous êtes toujours chez vous. Ainsi, vos voisins peuvent ouvrir vos volets le matin et les fermer le soir et laisser également la télévision allumée pendant la nuit.

Éviter le cambriolage : rendez votre habitation difficile à accéder

Si vous habitez dans un appartement, la meilleure solution reste sans doute l’installation d’une porte blindée résistante qui est capable de décourager les cambrioleurs. En effet, tout le monde reconnait que 80 % de cambrioleurs utilisent la porte d’entrée pour accéder à l’intérieur de la maison. Rien de mieux que de rendre impossible l’entrée d’un logement. Lorsque les cambrioleurs aperçoivent la porte bien blindée, ils vont sûrement laisser tomber l’affaire.

Mais si vous vivez dans une maison individuelle, le problème sera ainsi différent. Contrairement à un appartement, celle-ci ne possède qu’une seule porte. Si les cambrioleurs ne parviennent pas à forcer la porte d’entrée, ils vont tenter de trouver un moyen pour réussir l’ouverture de la porte du garage ou encore les baies vitrées qui se situent à l’arrière du logement. Pourquoi donc investir dans une porte blindée si celle-ci s’ouvre d’un coup de marteau ?

Heureusement, on peut à présent trouver plusieurs astuces permettant de renforcer la sécurité de votre maison afin d’éviter les cambriolages. Tout d’abord, il est tout à fait possible d’ajouter des éclairages à l’extérieur de la maison et des lumières dotées de détecteur de mouvement. Étant donné que les cambrioleurs détestent être repérés, de ce fait les lumières vont sûrement les gêner.

Éviter le cambriolage : transformez votre ancien téléphone en caméra connectée

Excellente astuce pour protéger rapidement et facilement votre habitation : opter pour la caméra connectée. Pour ce faire, il vous suffit uniquement de suivre le tutoriel permettant de transformer un téléphone portable en caméra connecté et le tour est joué.

Comment installer un détecteur de mouvement sans fil?

Il se trouve plusieurs éléments qu’on peut installer dans notre maison pour en assurer la sécurité, et l’un de ces éléments est le détecteur de mouvement. Les modèles dont on peut faire l’acquisition par rapport à celui-ci sont nombreux, et on peut par exemple mentionner les modèles sans fil.

Présentation du détecteur de mouvement sans fil

L’une des spécificités de ce type de détecteur est l’absence de fil, ce qui le rend ainsi pratique sur bien des plans. Notamment, il n’est pas nécessaire de faire plusieurs branchements pour qu’il puisse fonctionner, et vous avez moins de contraintes en ce qui concerne l’emplacement où vous souhaitez le mettre. Les mouvements sont généralement détectés au moyen de rayons infrarouges, et si quelque chose passe par sa zone de détection, l’alarme est automatiquement donnée.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce type de détecteur de mouvement n’émet pas de radiations, et n’est donc pas une source de risques pour la santé. Son alimentation est assurée par des piles, et afin que vous puissiez savoir qu’il est temps de changer celles-ci, un voyant lumineux s’active de circonstance. Il se trouve plusieurs modèles sur le marché dont vous pouvez faire l’acquisition pour des prix parfaitement raisonnables, et il est juste question de faire les bons choix par rapport à cela.

Installer votre détecteur de mouvement sans fil

Il faut que vous choisissiez un emplacement qui soit idéal, de manière à couvrir une surface assez large, et ainsi ne pas avoir à utiliser un nombre trop élevé de détecteur. L’une des manières de décider d’un endroit où mettre en place ce type de détecteur de mouvement est de regarder vers le plafond. Il faut que ce soit un emplacement qui permette de couvrir les déplacements entrants et sortants au sein d’une pièce.

Il faut également que l’angle de couverture de votre détecteur de mouvement ne laisse pas d’angle mort depuis sa position. Pour éviter cela, il faut faire en sorte de remarquer les différents possibles éléments pouvant faire obstacle au passage des rayons infrarouges chargés de détecter les mouvements des personnes.

Installer un système anti-sabotage

Il est possible de mettre en place un système anti-sabotage sur votre détecteur de mouvement. En faisant cela, vous permettez à une alerte d’être activée si jamais quelqu’un tente de mettre hors d’état de marche votre détecteur de mouvement. C’est généralement une action conseillée aux personnes qui doivent parfois accueillir des personnes en provenance du dehors chez eux, par exemple des femmes de ménage.

En effet, on ne sait jamais d’avance si on peut faire confiance à un tiers ou non quand celui-ci va entrer et sortir de notre maison. Il est possible de faire l’acquisition de modèles déjà dotés de cette fonctionnalité, mais vous pouvez aussi faire cela vous-mêmes. Il faut juste faire attention de bien convenablement effectuer les branchements. En faisant cela, vous assurez un niveau de sécurité supplémentaire à votre domicile, et il juste question de bien faire le choix en ce qui concerne le modèle dont vous faites l’acquisition, car l’intégrité de votre maison dépend de ce choix.

Aperçu sur les équipements indispensables pour sécuriser son domicile

Sécuriser son domicile est une affaire d’une très haute importance et qui doit être traitée de la manière la plus optimale possible. Si le rêve de tout le monde est d’avoir une maison inviolable et d’y vivre paisiblement ou la quitter l’esprit tranquille, un tel niveau de sécurité ne s’acquiert que par l’utilisation de différents éléments de sécurisation. En ce sens, pour avoir d’abord une sécurisation correcte, il faut commencer par ce qu’il y a de plus indispensable. Point sur ces équipements basiques essentiels.

Ouvertures inviolables

Avant de penser à n’importe quel système de sécurité que ce soit, il faut commencer par rendre inviolables les différentes ouvertures de votre maison. À commencer par le portail et la porte d’entrée centrale, les autres portes et les différentes fenêtres qui puissent donner accès à l’intérieur de votre domicile. Il est donc indispensable d’avoir des portes et/ou des fenêtres équipées de serrures qui répondent à la norme A2P1 au moins. S’il est vrai qu’aucune porte n’est inviolable dans l’absolu, il faut mesurer la sécurisation d’une porte ou d’une fenêtre par le temps qu’elle peut tenir face à une tentative d’effraction. Pour la porte en elle-même, celles labellisées A2P3 peuvent résister 15 mn aux attaques.

Les renforts indispensables

Force est de constater que même face aux meilleures portes et fenêtres blindées, les cambrioleurs trouveront toujours une parade, il s’avère donc impératif de renforcer la sécurité de la maison par d’autres moyens. Il s’agit donc de lui apporter un système de surveillance. Cette fois-ci le rôle des dispositifs est surtout dans le prédictif et dans la détection. Le système d’alarme est l’alternative indispensable pour assurer la sécurité de votre maison. Dans leurs versions les plus performantes, la sensibilité de certains détecteurs fait que le système peut réagir à vitesse éclair pour vous permettre de prendre mesures adéquates.

Les systèmes d’alarme ne doivent pas simplement rester dans le domaine de l’anti-intrusion parce que le danger et les mauvaises surprises peuvent aussi venir de l’intérieur. Dans ce domaine, vous pouvez considérer la mise en place d’alarme anti-incendie, anti-gaz ou encore les alarmes détectrices d’ouverture.

Aller plus loin dans la sécurisation de sa maison

Comme les malfaiteurs ne manquent pas d’idées pour dérober vos biens les plus précieux ou porter atteinte à votre personne, vous vous devez de

vous équiper le mieux possible pour votre propre sécurité. L’ajout d’un système de vidéosurveillance digne de ce nom ne pourra qu’être bénéfique pour une maison et ses occupants. Cet équipement est indispensable pour avoir une idée plus précise du danger et donc pour pouvoir agir adéquatement. Ne serait-ce que la présence d’une ou trois caméras de surveillance constitue déjà un moyen de dissuasion contre une effraction. Pour une sécurité maximale, vous pouvez aussi opter pour un système de sécurité domotique.

Faire appel à un service de sécurité

Dans la mesure du possible, moyennant un abonnement mensuel, recourir au service d’une agence de sécurité est indispensable. Ceci est

particulièrement utile pour les zones où le taux de criminalité est vraiment élevé. Les brigands les plus déterminés et les plus tenaces ne se font pas dissuader simplement, alors il faut contrecarrer leur plan par une intervention plus musclée.

Quels sont les indispensables pour protéger son logement ?

Les différentes compagnies de sécurité se font de plus en plus nombreuses, et font en sorte de répondre à une demande constamment croissante. On peut par exemple mentionner ceux qui se rapportent aux éléments de protection basiques qu’une maison doit comprendre. Aussi, il se peut que certains des systèmes de sécurité domestiques essentiels peuvent être inconnus de certains.

Une alarme anti-intrusion

Il s’agit d’une alarme qui s’active à partir du moment où une tentative d’intrusion est détectée chez vous. Celle-ci peut fonctionner de différentes manières, et cela inclut la présence de capteurs de mouvements. Ceux-ci sont activés à partir du moment où une activité anormale est remarquée par les capteurs en question. C’est assez simple de fonctionnement, car il vous suffit d’activer l’alarme à votre départ de votre domicile, et la mettre en arrêt à votre retour.

D’autres vont plus loin, et incluent des détecteurs de tentative de déverrouillage de votre serrure. Celui-ci est plus efficace, car il ne nécessite pas que les malfaiteurs soient d’abord entrés dans votre domicile. Le fonctionnement de l’alarme par la suite peut varier ; il peut se charger de donner une alerte auditive pour faire fuir les malfaiteurs, mais cela peut aussi se conclure sur une alerte donnée aux autorités ou à votre compagnie de sécurité, qui se dépêcheront de charger des hommes sur les lieux.

Une alarme anti-incendie

L’un des problèmes auxquelles une maison est confrontée est celui du risque d’incendie. En outre, votre assurance vous oblige à en posséder une si vous souhaitez être couvert en cas d’incident. Il faut choisir celui-ci avec précaution, et éviter de se tourner vers des marques peu connues, qui risquent de vous faire la vente d’appareils dont on ne peut pas assurer la qualité. Celle-ci comprend un détecteur de fumée, qui enclenche l’alarme dans le cas où il y en a qui soit remarquée.

En outre, il y a plusieurs principes à suivre pour ce qui est de la mise en place d’une alarme anti-incendie. Par exemple, il ne faut pas l’installer dans des pièces où il pourrait potentiellement y avoir de la fumée qui ne vienne pas d’un incendie, par exemple dans la cuisine ou le garage. Ensuite, il faut le placer en hauteur, car la fumée se dirige naturellement vers le haut.

Des serrures bien renforcées

Votre système d’alarme n’est pas infaillible, et les cambrioleurs de nos jours sont extrêmement avancés pour ce qui est des différentes techniques utilisées pour déjouer les différentes alertes. Par exemple, les systèmes de sécurité qui utilisent la Wifi et dont on ne prend pas la peine de changer les accès par défaut peuvent être piratés en moins d’une minute. Quand c’est le cas, il est essentiel que vous disposiez d’une serrure qui soit assez solide pour bien protéger le tout.

Il se trouve différentes normes qui indiquent le niveau de résistance d’une serrure face aux tentatives d’intrusion, comme la norme A2P. Suivant le niveau attribué à une serrure, cela prend une durée plus importante au cambrioleur pour parvenir à bout de la serrure. Plus le temps passe, plus il y a de chances qu’il laisse tomber ou bien que les autorités arrivent sur place, alertés par une alarme silencieuse.

Comment sécuriser son habitation ?

Ces derniers temps, le nombre de cambriolages ne cesse de s’accroître. En France, on enregistre un vol toutes les 90 secondes. Vu ce chiffre alarmant, il est prudent de renforcer la sécurité de la maison. Heureusement qu’il existe une multitude de solutions pour optimiser le niveau de sécurité de son logement. Certaines sont gratuites tandis que d’autres nécessitent l’achat de certains équipements. Comment sécuriser son habitation ?

Sécuriser sa maison gratuitement

Vous n’avez pas toujours besoin de dépenser de l’argent pour améliorer la sécurité de votre maison. Il existe des pratiques qui vous aideront à sécuriser votre logement gratuitement comme la simulation de présence. Les voleurs ne s’aventurent pas dans une résidence qu’après avoir bien étudié le lieu. Dans la plupart des cas, ils profitent de l’absence des occupants de la maison pour se faufiler dans leurs pièces à vivre. Dans ce cas précis, simulez votre présence. Les cambrioleurs connaissent qu’une maison est vide quand les volets sont tout fermés. Si votre logement plonge dans le noir, les voleurs déduisent que vous être absent.

Ensuite, vérifiez bien les systèmes d’ouvertures de votre maison surtout la nuit. Votre imprudence se transforme parfois aux avantages des malfaiteurs. Souvent, le voleur cherche à entrer dans une maison par la porte. Si cette dernière est bien verrouillée, il va ensuite partir en quête d’une fenêtre ouverte. Alors, n’oubliez pas de bien vérifier tous vos dispositifs d’ouverture avant de dormir.

Installer un système de sécurité

Vous pourrez améliorer le niveau de sécurité de votre maison en l’équipant d’un système de sécurité fiable. Une alarme maison s’avère être une bonne option. Celle-ci a un effet dissuasif. Les cambrioleurs seront obligés d’abandonner leur acte si le lieu est sécurisé. Installez des détecteurs anti-intruison (détecteur de présence, détecteur de bris de vitre, détecteur d’ouverture de portes et de fenêtre) sur les points noirs de votre habitation.

Pour sécuriser davantage votre logement, il est recommandé d’utiliser des caméras de surveillance. Grâce à cet équipement, la sécurité de votre maison est à la portée de main. Ce système de sécurité vous avertit à distance et à temps réel en cas de tentatives de vol. En effet, les images sont transmises à la centrale qui envoie par la suite un signal par SMS sur votre Smartphone ou sur votre tablette. Les caméras de surveillance peuvent également connecté aux serveurs d’une société de télésurveillance. Les cambrioleurs seront prix au dépourvu, car ils ne se douteront point qu’un système de sécurité communique à distance à une agence de sécurité.

Comment installer un détecteur de fumée ?

Les risques d’incendie sont existants dans toutes les maisons, indépendamment des précautions que vous pouvez prendre. Aussi, la meilleure chose à faire est de s’y préparer au mieux, et l’une des manières de faire cela est d’installer un détecteur de fumée.

L’importance du détecteur de fumée

Les dégâts causés par un incendie peuvent être importants, et cela peut générer des dégâts matériels incommensurables, mais aussi entrainer des blessures graves ou même des décès. Le tout est de faire en sorte de prévenir autant que possible ce genre d’évènements. L’une des manières de faire cela convenablement est de mettre en place une alarme incendie équipée d’un détecteur de fumée comme il se doit. En outre, le détecteur de fumée est une pièce essentielle à tout dispositif chargé de faire la prévention d’un incendie.

Quand un début d’incendie est décelé, le détecteur de fumée se met en marche et lance une alerte auditive dans l’ensemble de la maison. Aussi, quand elle est reliée à un système anti-incendie, des dispositifs comme des jets d’eau s’activent pour contrôler au mieux les flammes. Les pompiers sont également alertés automatiquement dépendamment de votre type d’alarmes. En outre, vous êtes légalement soumis de mettre en place un tel dispositif dans votre domicile, sous faute de sanction.

Mettre en place votre détecteur de fumée

La première chose à faire serait en premier lieu de bien choisir l’emplacement de votre détecteur de fumée. Si vous le placez quelque part où il pourrait y avoir de fumée qui ne serait pas originaire d’un incendie, comme dans la cuisine ou bien le garage, elle risquerait de s’enclencher sans prévenir. L’emplacement doit également situé en hauteur, dans la mesure où la fumée va en sens vertical. Le mieux est de la placer en milieu, avec un minimum de 30 cm du coin.

Si c’est permis par le fabricant, il est préférable de le mettre au mur, mais en respectant une distance maximum de 15 cm du plafond, et 30 cm du coin de celui-ci. Le détecteur de fumée s’installe via des attaches placées à l’arrière, et il est souvent indépendant du système d’alimentation normal, aussi il peut être requis que vous mettiez des piles en place. Une fois fixé, vérifiez le bon fonctionnement de l’alarme en appuyant sur le bouton test afin de vous assurer qu’on l’entend bien de partout.

Bien choisir votre alarme anti-incendie

Pour ce qui est de la protection contre les incendies, il est essentiel de ne pas lésiner sur la qualité. Toutefois, il est possible de trouver des offres raisonnables qui vous assurent quand même une bonne sécurité de votre domicile. Le tout est de bien faire vos recherches, et le mieux est de comparer plusieurs offres entre elles, puis vous décider pour un modèle en particulier.

Le mieux est de vous tourner vers une marque qui possède une bonne réputation dans le domaine de la sécurité. Le souci est que si vous achetez un modèle d’une marque inconnue, il ne vous est pas possible de garantir l’efficacité de votre détecteur de fumée, ou bien de faire en sorte d’assurer qu’il ne tombera pas en panne après quelque temps.

Installer un détecteur de présence

Vu la hausse du prix d’électricité et la recrudescence de l’insécurité actuelle, bon nombre de personnes décident d’équiper leurs maisons de détecteurs de présence. Grâce à cet appareil, la lumière s’allume une fois lorsqu’il y a des présences dans sa zone de détection. Et compte tenu de ce mode de fonctionnement, le détecteur permet aussi de dissuader les intrus. Mais pour que cet équipement puisse assurer ce rôle, il faut qu’il soit posé dans les règles de l’art. C’est pourquoi dans cet article, nous allons voir comment installer un détecteur de présence.

Installation d’un détecteur de présence

Un détecteur de présence est une sorte d’interrupteur. Il déclenche la lumière puis l’éteint automatiquement une fois qu’un mouvement est détecté dans sa zone de surveillance. Pour assurer son rôle, il doit alors être posé près du lieu que vous souhaitez éclairer. Dans la plupart des cas, le détecteur de présence sert à allumer les zones extérieures de la maison. Il est à installer sur la façade, près des fenêtres ou sur la porte principale. Mais, on peut également l’installer dans l’intérieur du bâtiment notamment dans le couloir.

Si vous pensez poser vous-même vos détecteurs de mouvement, vous devez savoir que l’appareil dispose de trois bornes. Pour fonctionner, le courant passe par les deux bornes du détecteur, A et B qui permettra ensuite d’allumer les lampes. Vous allez relier le fil noir à la troisième borne du détecteur puis aux lampes. Ensuite, le fil bleu lié à la lampe doit être branché à la borne B. En suivant ce schéma, vous pourrez monter plusieurs lampes autant que vous le souhaitez.

Fonctionnement et avantages d’un détecteur de présence

Un détecteur de présence un ou détecteur de mouvement fonctionne via infrarouge. Ce dernier permet de détecter le mouvement qui se trouve dans sa zone de surveillance. Lorsqu’il détecte des présences, le capteur infrarouge ferme tout de suite le contact. Cela permettra d’activer une ligne électrique.

L’installation d’un détecteur de présence présente deux avantages majeurs. D’abord, il permet de limiter les dépenses énergétiques. La lumière ne s’allume que s’il existe des personnes dans sa zone de détection. Et si jamais vous oublierez d’éteindre la lumière de votre résidence, celle-ci s’éteindra automatiquement une fois que le champ est désaffecté.

Ensuite, l’utilisation de détecteurs de présences augmente le niveau de sécurité de l’habitat. L’appareil a en effet un effet dissuasif. Le malfaiteur ne se souciera pas que la lumière s’allumera soudainement. Pris au dépourvu, il sera obligé de prendre la fuite.

Installer un détecteur de fumée

La sécurité est primordiale même si on est chez soi. Le départ d’incendie peut survenir à n’importe quel moment. Celui-ci génère des substances toxiques qui pourraient mettre les occupants de la maison dans l’inconscience. Si vous voulez alors prendre les devants, en vous servant des détecteurs de fumée, découvrez alors dans cet article comment les installer convenablement.

Comment fonctionne un détecteur de fumée ?

Tout d’abord, ce matériel de sécurité a pour rôle de déceler la présence de fumée ou de gaz dans l’endroit auquel il est installé. En cas de décèlement, il émet immédiatement un signal sonore pour avertir toutes les personnes présentes sur le lieu. Cela signifie que le détecteur de fumée agit d’une manière indirecte à la présence d’un incendie. Il est à souligner que la sensibilité à la chaleur ou à la lumière varie d’un modèle à l’autre.

Comment installer un détecteur de fumée ?

Pour commencer, vous devez d’abord ôter le couvercle. Cela fait, poser le détecteur de fumée contre le plafond pour marquer les emplacements des trous à percer. Utilisez un foret béton ou bois de 6mm pour percer à la profondeur voulue. Insérez ensuite une cheville dans chaque trou. S’il s’agit d’un plafond de type modulaire, vous n’avez d’autres solutions que d’utiliser des chevilles spéciales. L’étape suivante consiste à poser et à visser le détecteur de fumée contre le plafond. Procédez ensuite au raccordement filaire. Si vous avez des difficultés lors du branchement filaire, n’hésitez pas à consulter la notice d’installation.

Concernant la mise en service du détecteur de fumée, procédez d’abord à l’insertion des piles. Remettez la couverte puis appuyez sur le bouton test. Cela permet de vérifier le bon fonctionnement du matériel. Au fil des années, si vous entendez un signal sonore spécial émis par le détecteur de fumée, cela signifie que vous devriez remplacer immédiatement les piles. En outre, en cas d’alarme, le bon geste consiste à vider le lieu et à appeler les pompiers. N’inhalez pas les fumées puisque celles-ci dégagent des substances toxiques. Découvrez ici les risquent qui vous attendent en cas d’inhalation.

Quelques conseils sur la pose du détecteur de fumée

La pose de cet appareil dans certains endroits est à éviter au risque de créer de fausses alertes. Ainsi, vous ne devriez pas l’installer dans une pièce contenant régulièrement de la vapeur (salle de bain, cuisine, etc.). Il ne faut pas également le poser près d’une bouche de ventilation ou d’un appareil de chauffage. N’oubliez pas que la convection de l’air est l’un des facteurs qui pourraient gêner l’arrivée de la fumée dans le détecteur. Évitez également le garage au motif que les gaz d’échappement pourraient déclencher une fausse alerte. Par contre, il est conseillé de poser le détecteur de fumée au centre de la pièce. Enfin, au cas où vous en disposeriez autant, vous avez la possibilité de les interconnecter.

Départ en vacance, se munir d’un système de sécurité du domicile, une nécessité

Les raisons pour lesquelles nous partons en vacance sont pour nous détendre et oublier les routines quotidiennes fatigantes. Cependant, il y a une chose qui peut tout gâcher en détournant nos pensées de notre repos bien mérité : notre propriété que nous avons abandonnée. C’est tout à fait normal de s’inquiéter pour nos biens surtout dans notre monde d’aujourd’hui. Pour éviter de s’en préoccuper donc, il est nécessaire de doter la maison de système de sécurité.

Est-il vraiment nécessaire de doter la maison d’un système de sécurité ?

C’est une question qui semble bête, mais la réponse est importante. Effectivement, il y a des gens qui pensent qu’un système de sécurité n’est pas utile. Cependant, les faits sont là ; les cambriolages sont de plus en plus fréquents surtout dans les endroits isolés. Grâce à un système de sécurité, laisser la maison sans surveillance est plus sûr. Prenons par exemple, l’installation d’une alarme permet au moins de faire fuir les cambrioleurs ou prévenir les entourages ou encore mieux de faire appel à des agents de sécurité. D’ailleurs, un système de sécurité ne concerne pas que les effractions, cela touche également les incendies. Les alarmes à incendie préviennent tout de suite dès qu’elles détectent de la fumée.

Quels sont les différents types de système de sécurité ?

D’abord, il y a les alarmes filaires, comme on peut le constater dans son appellation, ce système utilise des fils. Ce sont en fait les différents détecteurs et capteurs qui sont raccordés à un centre de contrôle. Ce système est fiable, très performant et ne donne pas de fausses alertes. Il est difficile, voire impossible de le pirater. De plus, si les voleurs tentent de le désactiver en coupant les fils, l’alarme se met en marche. Le problème avec les alarmes filaires c’est qu’elles sont surtout faites pour une maison en cours de construction. Avec un bâtiment déjà sur pied, il est très difficile de faire son installation.

Ensuite, il y a les alarmes sans fil. C’est un équipement qui se compose d’une centrale d’alerte avec laquelle on paramètre le système. Tout comme pour un système filaire, on peut y trouver différents capteurs, détecteur de mouvement, détecteur de fumée. À la seule différence que ce système ne nécessite aucun fil pour les relier au boîtier central. Il fonctionne par liaison radiophonique ou radio hertzienne. Les avantages d’une alarme sans fil sont son esthétique, sa facilité d’installation. Ce type de système de sécurité est ajustable selon la situation ou le changement. En plus, il est possible de l’emmener avec soi en cas de déménagement. Le hic, c’est que ce système peut être piraté ou brouillé.

Enfin, il y a les systèmes de sécurité encore plus performants. À savoir la télésurveillance, la vidéosurveillance ou encore l’alarme à distance. Avec ces différents systèmes de sécurité, vous avez même la possibilité d’avoir un œil sur votre propriété partout où vous allez via votre Smartphone. Bref, sécuriser votre propriété, car « la prudence est mère de sureté. »

Comment détecter rapidement un début d’incendie ?

Une étincelle, une fuite de gaz, et bien d’autres facteurs peuvent aboutir à un incendie généralisé dans une habitation. Les dégâts provoqués par ce danger domestique, considéré même comme un fléau, peuvent être matériels et même humaines en cas de non-prévention. Les chiffres effraient, au moins 1 feu se déclenche toutes les 2 minutes en France, sinistrés, pertes matérielles et humaines se comptent par milliers.

Lire la suite