La réalisation du dispositif du système d’alarme incendie

La réalisation du dispositif du système d’alarme incendie

Depuis quelques années déjà, l’installation d’une alarme incendie dans chaque habitation est obligatoire pour la sécurité de tous. Et il en est de même pour tous les locaux, que ce soit à usage personnel ou professionnel. D’après la « loi Morane », il n’y a pas d’exception possible pour la pose de ce dispositif. La réalisation de ce système nécessite le respect de plusieurs étapes afin qu’il soit bien opérationnel et qu’il respecte les normes prescrites. Suivez les détails concernant ce sujet dans cette rubrique.

Connaitre le fonctionnement de tous les types d’alarme

Avant de réaliser un système d’alarme incendie dans votre domicile, vous devez vous renseigner sur le fonctionnement de tous les modèles qui puissent exister. Cela va vous permettre de déterminer le dispositif qui peut se raccorder parfaitement avec votre situation. En général, le principe de fonctionnement est simple, mais c’est le détecteur inséré dans le dispositif qui se diffère d’une situation à l’autre. Il se pourrait que l’alarme se déclenche avec une quantité quelconque de fumée, mais le plus sur c’est que l’installation doit se faire sur une place assez exposée pour qu’elle puisse détecter immédiatement le départ du feu dans le logement. Il y a également les modèles qui ne considèrent pas la fumée, mais s’orientent vers la source de chaleur qui se diffuse dans la maison. Cette chaleur en question aussi a un degré quelconque et ne correspond pas à la chaleur que produisent les appareils de chauffage. Ici, le dispositif s’installe dans un endroit où le détecteur de fumée n’est pas possible. Par ailleurs, il y a aussi les détecteurs de monoxyde de carbone qui devront être installés à proximité des appareils à combustion, notamment la cheminée et la chaudière à gaz. Tous ces dispositifs s’acquièrent selon la situation de chacun et ne sont pas tous impératifs. Il est seulement idéal de les avoir si votre situation le demande.

Disposition d’un système d’alarme incendie

Le positionnement de ce genre de dispositif demande une connaissance adéquate et ne doit pas s’effectuer par un amateur. Sachez que pour l’installer, il est nécessaire de bien définir l’emplacement clé qui correspond à l’attribution principale de l’appareil. Par exemple, un détecteur de fumée ou de chaleur est indispensable dans la pièce à vivre (ou une pièce assez exposée). Notez seulement qu’il n’est pas recommandé d’installer ce type d’instrument ou la salle de bain parce que le détecteur de fumée a tendance à être très sensible. De ce fait, dès la propagation d’une fumée, même s’il n’y a pas un début d’incendie, il se déclenche directement et alerte tout le secteur. Si vous avez du mal à définir la disposition idéale pour votre appareil, il convient de solliciter les services d’un expert pour faire le diagnostic de la configuration de votre intérieur.

Aussi, il est important de préciser qu’il s’agit d’un investissement important qui nécessite une étude préalable avant l’achat. Donc, vous devez bien choisir l’appareil et bien choisir son emplacement afin qu’il soit bien opérationnel.

ADMIN

Les commentaires sont fermés.