Catégorie dans Uncategorized

Installer un détecteur de fumée

La sécurité est primordiale même si on est chez soi. Le départ d’incendie peut survenir à n’importe quel moment. Celui-ci génère des substances toxiques qui pourraient mettre les occupants de la maison dans l’inconscience. Si vous voulez alors prendre les devants, en vous servant des détecteurs de fumée, découvrez alors dans cet article comment les installer convenablement.

Comment fonctionne un détecteur de fumée ?

Tout d’abord, ce matériel de sécurité a pour rôle de déceler la présence de fumée ou de gaz dans l’endroit auquel il est installé. En cas de décèlement, il émet immédiatement un signal sonore pour avertir toutes les personnes présentes sur le lieu. Cela signifie que le détecteur de fumée agit d’une manière indirecte à la présence d’un incendie. Il est à souligner que la sensibilité à la chaleur ou à la lumière varie d’un modèle à l’autre.

Comment installer un détecteur de fumée ?

Pour commencer, vous devez d’abord ôter le couvercle. Cela fait, poser le détecteur de fumée contre le plafond pour marquer les emplacements des trous à percer. Utilisez un foret béton ou bois de 6mm pour percer à la profondeur voulue. Insérez ensuite une cheville dans chaque trou. S’il s’agit d’un plafond de type modulaire, vous n’avez d’autres solutions que d’utiliser des chevilles spéciales. L’étape suivante consiste à poser et à visser le détecteur de fumée contre le plafond. Procédez ensuite au raccordement filaire. Si vous avez des difficultés lors du branchement filaire, n’hésitez pas à consulter la notice d’installation.

Concernant la mise en service du détecteur de fumée, procédez d’abord à l’insertion des piles. Remettez la couverte puis appuyez sur le bouton test. Cela permet de vérifier le bon fonctionnement du matériel. Au fil des années, si vous entendez un signal sonore spécial émis par le détecteur de fumée, cela signifie que vous devriez remplacer immédiatement les piles. En outre, en cas d’alarme, le bon geste consiste à vider le lieu et à appeler les pompiers. N’inhalez pas les fumées puisque celles-ci dégagent des substances toxiques. Découvrez ici les risquent qui vous attendent en cas d’inhalation.

Quelques conseils sur la pose du détecteur de fumée

La pose de cet appareil dans certains endroits est à éviter au risque de créer de fausses alertes. Ainsi, vous ne devriez pas l’installer dans une pièce contenant régulièrement de la vapeur (salle de bain, cuisine, etc.). Il ne faut pas également le poser près d’une bouche de ventilation ou d’un appareil de chauffage. N’oubliez pas que la convection de l’air est l’un des facteurs qui pourraient gêner l’arrivée de la fumée dans le détecteur. Évitez également le garage au motif que les gaz d’échappement pourraient déclencher une fausse alerte. Par contre, il est conseillé de poser le détecteur de fumée au centre de la pièce. Enfin, au cas où vous en disposeriez autant, vous avez la possibilité de les interconnecter.

Départ en vacance, se munir d’un système de sécurité du domicile, une nécessité

Les raisons pour lesquelles nous partons en vacance sont pour nous détendre et oublier les routines quotidiennes fatigantes. Cependant, il y a une chose qui peut tout gâcher en détournant nos pensées de notre repos bien mérité : notre propriété que nous avons abandonnée. C’est tout à fait normal de s’inquiéter pour nos biens surtout dans notre monde d’aujourd’hui. Pour éviter de s’en préoccuper donc, il est nécessaire de doter la maison de système de sécurité.

Est-il vraiment nécessaire de doter la maison d’un système de sécurité ?

C’est une question qui semble bête, mais la réponse est importante. Effectivement, il y a des gens qui pensent qu’un système de sécurité n’est pas utile. Cependant, les faits sont là ; les cambriolages sont de plus en plus fréquents surtout dans les endroits isolés. Grâce à un système de sécurité, laisser la maison sans surveillance est plus sûr. Prenons par exemple, l’installation d’une alarme permet au moins de faire fuir les cambrioleurs ou prévenir les entourages ou encore mieux de faire appel à des agents de sécurité. D’ailleurs, un système de sécurité ne concerne pas que les effractions, cela touche également les incendies. Les alarmes à incendie préviennent tout de suite dès qu’elles détectent de la fumée.

Quels sont les différents types de système de sécurité ?

D’abord, il y a les alarmes filaires, comme on peut le constater dans son appellation, ce système utilise des fils. Ce sont en fait les différents détecteurs et capteurs qui sont raccordés à un centre de contrôle. Ce système est fiable, très performant et ne donne pas de fausses alertes. Il est difficile, voire impossible de le pirater. De plus, si les voleurs tentent de le désactiver en coupant les fils, l’alarme se met en marche. Le problème avec les alarmes filaires c’est qu’elles sont surtout faites pour une maison en cours de construction. Avec un bâtiment déjà sur pied, il est très difficile de faire son installation.

Ensuite, il y a les alarmes sans fil. C’est un équipement qui se compose d’une centrale d’alerte avec laquelle on paramètre le système. Tout comme pour un système filaire, on peut y trouver différents capteurs, détecteur de mouvement, détecteur de fumée. À la seule différence que ce système ne nécessite aucun fil pour les relier au boîtier central. Il fonctionne par liaison radiophonique ou radio hertzienne. Les avantages d’une alarme sans fil sont son esthétique, sa facilité d’installation. Ce type de système de sécurité est ajustable selon la situation ou le changement. En plus, il est possible de l’emmener avec soi en cas de déménagement. Le hic, c’est que ce système peut être piraté ou brouillé.

Enfin, il y a les systèmes de sécurité encore plus performants. À savoir la télésurveillance, la vidéosurveillance ou encore l’alarme à distance. Avec ces différents systèmes de sécurité, vous avez même la possibilité d’avoir un œil sur votre propriété partout où vous allez via votre Smartphone. Bref, sécuriser votre propriété, car « la prudence est mère de sureté. »