Catégorie dans Général

Pourquoi choisir du vitrage de sécurité ?

Durant la rénovation d’un habitat ou l’étape de finissions des travaux, une question centrale revient constamment : qu’en est-il du vitrage ? Cette interrogation est tout à fait légitime en vue des enjeux qu’il représente. En effet, le choix de l’installation de ces types de verre sur vos menuiseries constitue une décision à ne pas prendre à la légère.

Des thématiques reviennent très souvent en tête : l’aspect sécurité, le confort, l’isolation, et la luminosité. De nos jours, les designers et spécialistes du domaine du vitrage ont redoublé d’effort et ont réalisé à mettre en forme de nouveaux modèles répondant aux attentes et besoins des occupants.

L’utilisation de ces produits innovants confère des fonctionnalités nouvelles et de meilleures performances pour faire obstacle aux avaries du climat, des tentatives d’effraction ou de l’emprise du temps sur leur durabilité. Ces verres de sécurité présentent beaucoup moins de risque lors des chocs violents qu’ils pourront rencontrer. Le verre évite de s’éclater en milliers de débris. Par contre, il se brise en un point et reste immobile en affichant des sortes de toiles pour rappeler l’impact. Il apportera avec votre maison une touche de modernité avec son design.

Il est de plus en plus recherché en raison de sa qualité et des avantages probants constatés. Pour vous faciliter la tâche, prochainement, nous vous révèlerons quelques informations concernant les bienfaits qu’apporte ce vitrage sécurité dans votre quotidien.

Les différents types de verres de sécurité

Avant de commencer, le verre de sécurité est un matériau, ultra résistante, conçue spécialement à titre de protection et de barrière supplémentaire. Face à l’inévitable fatalité selon laquelle le verre se brise, l’expérience et l’ingéniosité des fabricants entrent en jeu et grâce à leur technologie, les éclats susceptibles de provoquer des blessures sont neutralisés.

En effet, il existe plusieurs types de verres de sécurité. Pourtant, deux d’entre eux sont les plus recommandés par les fournisseurs. Nous distinguons alors : le verre de sécurité trempé, plus solide que les verres ordinaires, il offre une meilleure résistance face à sa consistance plus fine même à une forte pression de vent. Il est doté d’une bonne isolation à la fois acoustique et thermique. Il résiste aux divers chocs thermiques et peut être installé en façade.

Et ensuite, le verre de sécurité feuilleté, composé de deux ou plusieurs feuilles de vert monolithique relié par une ou certains films de plastique ou synthétique (notamment en Polymère-Vynil Butyral), est extrêmement résistant et confère une excellence transparence. Très recommandé par les professionnels, il réduit amplement les risques de blessure liés en cas de bris.

Les avantages d’un vitrage sécurité

Les deux types de verre de sécurité ayant chacun leurs spécificités, ils permettent aux propriétaires de bénéficier d’un confort mérite. Suite à leurs parfaites isolations thermiques et acoustiques, ils peuvent avoir une vie agréable. Ils peuvent aussi les protéger face aux intempéries et surtout contre diverses tentatives d’effraction. Ils assurent la sécurité de vos enfants dans le cas où il y en a un mouvement brusque qui peut provoquer des brisures.

Installer un détecteur de présence

Installer un détecteur de présence

Vu la hausse du prix d’électricité et la recrudescence de l’insécurité actuelle, bon nombre de personnes décident d’équiper leurs maisons de détecteurs de présence. Grâce à cet appareil, la lumière s’allume une fois lorsqu’il y a des présences dans sa zone de détection. Et compte tenu de ce mode de fonctionnement, le détecteur permet aussi de dissuader les intrus. Mais pour que cet équipement puisse assurer ce rôle, il faut qu’il soit posé dans les règles de l’art. C’est pourquoi dans cet article, nous allons voir comment installer un détecteur de présence.

Installation d’un détecteur de présence

Un détecteur de présence est une sorte d’interrupteur. Il déclenche la lumière puis l’éteint automatiquement une fois qu’un mouvement est détecté dans sa zone de surveillance. Pour assurer son rôle, il doit alors être posé près du lieu que vous souhaitez éclairer. Dans la plupart des cas, le détecteur de présence sert à allumer les zones extérieures de la maison. Il est à installer sur la façade, près des fenêtres ou sur la porte principale. Mais, on peut également l’installer dans l’intérieur du bâtiment notamment dans le couloir.

Si vous pensez poser vous-même vos détecteurs de mouvement, vous devez savoir que l’appareil dispose de trois bornes. Pour fonctionner, le courant passe par les deux bornes du détecteur, A et B qui permettra ensuite d’allumer les lampes. Vous allez relier le fil noir à la troisième borne du détecteur puis aux lampes. Ensuite, le fil bleu lié à la lampe doit être branché à la borne B. En suivant ce schéma, vous pourrez monter plusieurs lampes autant que vous le souhaitez.

Fonctionnement et avantages d’un détecteur de présence

Un détecteur de présence un ou détecteur de mouvement fonctionne via infrarouge. Ce dernier permet de détecter le mouvement qui se trouve dans sa zone de surveillance. Lorsqu’il détecte des présences, le capteur infrarouge ferme tout de suite le contact. Cela permettra d’activer une ligne électrique.

L’installation d’un détecteur de présence présente deux avantages majeurs. D’abord, il permet de limiter les dépenses énergétiques. La lumière ne s’allume que s’il existe des personnes dans sa zone de détection. Et si jamais vous oublierez d’éteindre la lumière de votre résidence, celle-ci s’éteindra automatiquement une fois que le champ est désaffecté.

Ensuite, l’utilisation de détecteurs de présences augmente le niveau de sécurité de l’habitat. L’appareil a en effet un effet dissuasif. Le malfaiteur ne se souciera pas que la lumière s’allumera soudainement. Pris au dépourvu, il sera obligé de prendre la fuite.

Comment détecter rapidement un début d’incendie ?

Comment détecter rapidement un début d’incendie ?

Une étincelle, une fuite de gaz, et bien d’autres facteurs peuvent aboutir à un incendie généralisé dans une habitation. Les dégâts provoqués par ce danger domestique, considéré même comme un fléau, peuvent être matériels et même humaines en cas de non-prévention. Les chiffres effraient, au moins 1 feu se déclenche toutes les 2 minutes en France, sinistrés, pertes matérielles et humaines se comptent par milliers.

Lire la suite