Archive dans mars 2020

Dispositif d’alarme : comment choisir ?

Actuellement, les dispositifs d’alarme sont devenus de plus en plus discrets et efficaces. De ce fait, le nombre de particuliers séduits par leur utilisation augmente de jour en jour. Mais avant de pouvoir choisir un système quelconque, vous devez prendre en compte certains points clés. Ainsi, il vous sera plus facile de trouver l’appareil compatible à votre situation. Celui-ci saura exactement comment répondre à vos besoins en termes de sécurité et de confort d’utilisation. Voici ce que vous devez connaitre à ce sujet.

Différentes attributions d’une alarme

Schématiquement, une alarme domestique peut être considérée comme étant l’ensemble de quatre types d’éléments distincts. Leur fonction principale est de détecter et de prévenir les intrusions. Ainsi, de manière plus générale, il s’agit de surveiller les divers évènements pouvant se présenter dans votre résidence.

En premier lieu, il a les capteurs qui vont détecter la source de chaque évènement. Une fois que les capteurs ont émis le signal après la détection, les avertisseurs vont faire savoir qu’une intrusion se manifeste. Et pour cela, ils utilisent des moyens sonores, lumineux ou de télécommunication. En outre, il y a aussi la console qui permet de paramétrer et d’activer (ou désactiver) l’alarme. Ainsi, elle pourra être programmée en fonction du rythme de vie de chaque utilisateur. Pour finir, il y a la centrale d’alarme qui coordonne tous ces évènements.

Différents types de capteurs et d’avertisseurs

Avant de pouvoir choisir votre dispositif d’alarme, vous devez connaitre la spécificité de chaque composante. Ainsi, ce sera en fonction de l’usage que vous lui réservez que le dispositif sera choisi. Effectivement, c’est en fonction de la configuration de votre maison qu’il faudra choisir votre dispositif parce que cela va permettre aux capteurs de mieux détecter la présence de personnes indésirables.

En l’occurrence, vous avez le choix entre un détecteur de mouvement ou la protection volumétrique. Il suffit qu’une personne passe dans le champ de ses capteurs pour que l’alarme s’active. Il faut donc le placer en hauteur pour une efficacité maximale. Vous pouvez également opter pour un contacteur d’ouvrant qui est considéré comme étant une protection périphérique. À placer sur les portes, fenêtres ou volets, ce détecteur permet de signaler l’entrée d’un intrus dans la maison. En sa présence, il est impossible de fracturer discrètement les fenêtres. Après, de nombreux utilisateurs se tournent aussi vers le détecteur de vibration. Ses capteurs informent directement dès lors qu’une activité suspecte se présente au niveau de la serrure ou de la baie vitrée.

Choisir selon le mode d’installation

Outre tous ces paramètres, il est aussi à noter que le mode d’installation d’une alarme est aussi un point décisif pour son choix. De ce fait, vous devez choisir entre une alarme sans fil et une alarme filaire. L’une comme l’autre, présente des avantages et des inconvénients, mais ce n’est pas tous les modèles qui conviennent à tout le monde. Sachez alors que l’alarme sans fil est facile à installer, mais offre un niveau de sécurité qui laisse à désirer tandis que celle qui est filaire est beaucoup plus technique au niveau de l’installation, mais la sécurité qu’elle procure est optimale.

les différents éléments qui composent un système d’alarme

Ces derniers temps, le mal surgit de partout, le nombre de cambriolages monte en flèche. Devant de cette situation, il est plus qu’indispensable d’améliorer la sécurité de l’habitat. Si vous cherchez dispositif de sécurité à la fois pratique, économe, mais efficace, pensez à une alarme maison. Elle vous avertira en cas de danger. Mais avant de faire un achat, il est important de savoir les différents éléments qui composent un système d’alarme.

Les différents composants d’une alarme maison

L’alarme maison est un dispositif de sécurité le plus plébiscité, de par son efficacité et son prix répondant à tous les budgets. Elle vous signale en cas de tentative d’intrusion et d’accidents de la vie courante : noyade dans la piscine, incendie. Mais pour qu’elle puisse tenir toutes ses promesses, il faut que vous réunissiez tous les éléments nécessaires au bon fonctionnement du dispositif.

Premièrement, il y a la centrale d’alarme. Au cœur du système, il est considéré comme le cerveau de l’alarme. C’est elle qui commande et exécute les ordres venant de tous les autres composants. . Elle déclenche les sirènes ou envoie des messages vocaux ou écrits aux numéros du propriétaire de la maison à sécuriser ou la société de télésurveillance. Après la centrale, il y a les différents détecteurs.

Comme leur nom l’indique, ils permettent de détecter les dangers qui se produisent dans leur zone de détection. Il existe plusieurs types de détecteurs. Ainsi, vous choisissez le dispositif qui répond à vos besoins. Ainsi, si vous souhaitez prévenir un incendie, vous devrez équiper votre alarme maison d’un détecteur de fumée. Si vous investissez dans un système d’alarme pour lutter contre toutes tentatives d’effraction, vous avez intérêt à acheter un détecteur de mouvement, de bris de vitre.

Enfin, il y a la sirène d’alarme, intérieure ou extérieure. En cas de danger, noyade dans la piscine, chutes dans les escaliers, départ du feu, la sirène se met à retentir pour avertir non seulement les occupants, mais aussi les voisinages.

Différents types de système d’alarme

Vous envisagez d’investir dans une alarme maison. Avant tout achat, il faut savoir qu’il existe deux grands principaux types de système d’alarme. Premièrement, il existe une alarme maison filaire. On l’appelle ainsi puisque ses composants, centrale d’alarme, détecteurs, sirènes, sont reliés entre eux par des câbles. Le modèle est sécurisant, car il est difficile, voire impossible à pirater. Et si jamais il y a un fil coupé, le système averti pour signaler le dysfonctionnement. Cependant, il est difficile à installer. Vous devez faire des saignées dans les murs pour encastrer les fils. Pour vous faciliter la vie, installez votre alarme filaire au moment de la construction ou durant des travaux de rénovation.

Ensuite, il existe une alarme maison sans fil. Contrairement au modèle précédent, les composants de l’alarme se communiquent via ondes radio. L’alarme est facile à installer, car elle n’a pas besoins des saignées. Si vous êtes locataire, ce dispositif de sécurité est fait pour vous. De plus, elle est évolutive. Vous pouvez à tout moment ajouter d’autres éléments comme des caméras de surveillance et d’autres détecteurs. Le seul bémol, c’est que l’alarme maison sans fil peut être piratée. Elle est sensible aux brouillages d’ondes.

Quels sont les différents types de dispositifs d’alarmes ?

Avec le taux d’insécurité qui ne diminue pas, il est toujours important de penser à la sécurité de ses biens et de sa famille. Pour cela, il existe plusieurs moyens d’y arriver, notamment l’installation d’un système d’alarme. Dans cette optique, il existe également différents types de dispositifs d’alarmes.

Les alarmes qui protègent contre l’intrusion

Les alarmes anti-intrusion sont parmi les plus prisées lorsqu’il s’agit d’un dispositif de sécurité. Leur fonction principale est bien sûr de dissuader et d’avertir en cas d’intrusion dans l’habitation. Elles se déclinent en deux modèles : les alarmes filaires et les alarmes sans fil.

Il est à noter qu’un système d’alarme est constitué de deux parties essentielles : la centrale d’alarme et les détecteurs. Les capteurs glanent les informations et les envoient à la centrale, puis celui-ci active la sirène. Donc, la liaison entre ces différents éléments peut se faire avec ou sans câblage.

En ce qui concerne les détecteurs, ils existent également en de nombreux modèles. Il y a notamment les détecteurs de mouvements, les détecteurs infrarouges, les détecteurs de fenêtres ouvertes, les détecteurs volumétriques et les détecteurs périmétriques. Bref, les alarmes anti intrusions sont comme celles qu’on trouve chez Motorisation Plus.

Les alarmes qui protègent contre les incendies

Les alarmes incendies sont également très importantes dans une maison. En effet, comme leur nom l’indique clairement, elles ont pour fonction de prévenir les incendies. Dans ce cas, ces types d’alarmes sont constitués de détecteurs de fumée, de détecteurs de flamme ou de détecteurs de chaleur.

Les détecteurs de fumée se déclenchent lorsqu’il y a de la fumée tandis que les détecteurs de chaleur s’exécutent lorsque la chaleur devient anormale dans une partie de l’habitation. Il faut préciser que depuis le 8 mars 2015, les alarmes anti-incendie sont devenues obligatoires en France.

Pour renforcer les alarmes anti-incendie, il y a les alarmes anti-gaz. Cela se traduit par l’installation de détecteurs de monoxyde de carbone. Donc, ces capteurs se déclenchent lorsque certains matériaux entrent en combustion. Très pratique en cas de fuite de gaz et peut donc éviter des asphyxies ou des explosions.

Les vidéosurveillances et télésurveillances

On peut également considérer le système de vidéosurveillance et de télésurveillance comme des dispositifs d’alarmes maison. Après tout, leur fonction principale est aussi de garantir une sécurité optimale à une habitation ou à une propriété.

Dans ce cas, en plus des différents détecteurs, ce système utilise des caméras qui peuvent être analogiques ou numériques. Et comme il y a donc détection d’images, la centrale d’alarme est donc composée de moniteurs et d’enregistreurs.